• Accueil
  • > Recherche : visa image education

Résultat pour la recherche 'visa image education'

Décrire les impressions produites par une photographie (Visa pour l’Image)

Vous deviez expliquer pourquoi la photographie prise ci-dessous en Syrie a été choisie pour réaliser l’affiche d’une exposition sur le photographe Sergey Ponomarev.

photo ponomarev

Sur cette photographie, on peut voir cinq prisonniers syriens en prison. Les cinq hommes sont de dos, on ne voit par leur visage. Ils se trouvent dans un coin de la pièce (peut-être une cour à ciel ouvert). Ils sont tournés vers les deux murs, leurs yeux bandés, et la tête penchée vers l’avant.

On ne voit pas le bas de leur corps, et l’on est assez proche d’eux : c’est un plan américain. La photo est rectangulaire et prise à l’horizontale en vue frontale. L’image est organisée par deux types de lignes : les lignes verticales qui correspondent à l’angle du mur de la prison et aux corps des prisonniers qui sont debout ; une ligne oblique, tracée très nettement par la lumière du soleil sur les murs gris et ternes. Les couleurs sont en effet assez ternes : des nuances de gris sur les murs, les vêtements sobres des prisonniers. Seule la lumière du soleil apporte un contraste lumineux important, qui laisse les prisonniers dans l’ombre. La photo est certes centrée sur les prisonniers, mais cette composition attire le regard vers le coin de la prison, excentré sur la droite de la photographie. L’œil du spectateur bute sur l’angle de cette prison de la même façon que ces hommes sont « coincés » là.

Grâce à la légende, on sait que ces hommes sont en prison pour avoir piégé des voitures. On imagine donc qu’ils sont traités comme des rebelles, des opposants. Mais la composition de la photographie dont le sujet est très dépouillé et les couleurs peu vives crée une atmosphère intrigante, presque dérangeante. Elle invite ainsi à se poser des questions et à se concentrer sur quelques éléments dérangeants :

-       pourquoi ont-ils les yeux bandés ?

-       pourquoi penchent-ils la tête vers le mur ?

-       que va-t-il leur arriver ?

Le poids de ces interrogations est alourdi par l’absence de tout élément d’explications sur la photo. Le hors-champ laisse en effet place à l’imagination : des gardes sévères ? une cellule vide et étroite ? un jugement qui conduira à la peine capitale ?

Ce nuage de mots résume les principales idées que vous avez apportées, dans vos copies:

nuage de mots photo ponomarev

 




histgeo4emelaprovidence |
Le blog de la réserve opéra... |
sites Web & bilbio |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jaurailebac
| lelensoisnormandtome3
| constipation